Simulez le crédit immobilier auquel vous pouvez souscrire avec votre revenu actuel ?

Quels sont les revenus pris en compte pour calculer la capacité d'emprunt ?

Les revenus dont vous disposez vont jouer un rôle primordial dans la négociation de votre crédit immobilier. C'est directement à partir de vos revenus qu'est calculé la mensualité maximale pour le remboursement de votre crédit : le seuil d'endettement le doit pas dépasser 33% des revenus, ce qui signifie que vous ne pourrez pas souscrire à un emprunt dont les mensualités seraient supérieure au tiers de vos revenus le montant des mensualités ne devant pas dépasser 33% des revenus disponibles.
Intéressons-nous ici au montant des revenus retenus par les banques. Ce montant correspond à la somme des revenus stables et récurrents du foyer à laquelle on soustrait la somme des dépenses du foyer.

  • Au titre des revenus :
    • Les banques vont ainsi comptabiliser la totalité de votre salaire fixe si vous êtes en CDI (ces revenus étant considérés comme stables et récurrents). La part variable de votre salaire va être comptalisée suivant votre situation : si vous pouvez prouver à votre banque que vous avez systématiquement touché votre variable au cours des 5 dernières années, alors votre variable sera considéré comme un revenu récurrent et pourra être comptabilisé. Ce ne sera pas le cas si vous venez de commencer un nouveau travail : la banque n'aura alors pas le recul suffisant pour intégrer votre variable dans le calcul de votre revenu. Les choses se compliquent pour les chefs d'entreprises, les intermittents et les professions libérales : les banques demanderont souvent 2 à 5 ans de revenus réguliers pour pouvoir les comptabiliser. Enfin ceux qui vivent d'un CDD, de contrats d'intérims ou d'indemnités de stage auront de grandes difficultés à obtenir à crédit immobilier : leurs revenus ne seront pas comptabilisés.
    • Si vous percevez des loyers, ces derniers vont être comptabilisés à 70%, les banques choississant ce taux pour s'assurer contre le risque de loyer impayé et de logement vacant
    • Les pensions et rentes vont également être comptabilisés en revenu. Il sera plus difficile de faire inclure par la banque les aides sociales et les pensions alimentaires, ces dernières pouvant être considérées comme "à risque" par les banques
    • A noter : tous ces revenus sont comptabilisés avant prélèvement à la source ! Le salaire que va compabiliser votre banque sera donc supérieur à celui que vous recevez sur votre compte en fin de mois
  • Au titre des dépenses
    • Les banques vont comptabiliser l'ensemble des charges récurrentes : les crédits en cours que vous remboursez, les pensions alimentaires que vous payez, les loyers éventuels